Le gaspillage

, popularité : 70%

Le gaspillage et un point de vue biblique

Lecture

Sache que dans les derniers jours surgiront des temps difficiles.
Car les gens seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, orgueilleux, blasphémateurs, rebelles envers leurs parents, ingrats, sacrilèges,
insensibles, implacables, médisants, sans maîtrise de soi, cruels, ennemis du bien,
traîtres, emportés, aveuglés par l’orgueil, amis du plaisir plus que de Dieu ;
ils garderont la forme extérieure de la piété, mais ils en renieront la puissance. Eloigne-toi de ces gens-là.
Il en est parmi eux qui s’introduisent dans les maisons pour prendre à leurs filets des écervelées chargées de péchés et agitées par toutes sortes de désirs,
toujours en train d’apprendre sans jamais pouvoir arriver à la connaissance de la vérité.

2 Tm 3, 1-7 (Nouvelle Bible Segond)

Dans les derniers temps dit le texte, qui ressemble tellement au temps que nous vivons, nous verrons :
Les gens rebelles,
Amis de l’argent, il suffit de contempler le monde de la finance,
Dans l’apparence , et le pouvoir du paraître,
— > le verset 7 interpelle : apprenant toujours et n’arrivant pas à la connaissance de la vérité,
Alors il est temps d’arrêter de gaspiller.

Introduction
La question sous-jacente à ce contexte est la quête du bonheur. Et la bible nous dit par l’intermédiaire de :
Paul, l’apôtre, que ‘le bonheur se donne’

Mais on croit souvent et on veut nous faire croire que le bonheur se reçoit (ce qui est faux et qui pousse à la consommation pour avoir toujours plus)

En tout, je vous l’ai montré, c’est en travaillant ainsi qu’il faut venir en aide aux faibles, en se rappelant les paroles du Seigneur Jésus, qui a dit lui-même : Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir.

Ac 20, 35 (Nouvelle Bible Segond)

La richesse
L’argent plus la connaissance conduisent-ils au bonheur ?
Contre-exemple fameux : le séquencement du génome humain,
(en quelque sorte liste des caractéristiques de l’être humain)
Il était hors de prix de pouvoir l’obtenir, c’est plus abordable maintenant mais : finalement tellement anxiogène de savoir d’un seul coup que l’on est porteur du gène d’une maladie incurable non encore déclarée - > sous-entendu ‘’c’est écrit’’ alors rien ni personne ne pourra changer quoique ce soit à ma vie.

Certains en déduiront que la foi est inutile alors que Jésus transforme et Il est le seul à pouvoir apporter la solution.

Sujet
Egoïsme, sur le thème du gaspillage,
Sujet d’actualité comme tu le sais cher lecteur.
Et ce sujet est abordé par la bible - > c’est ce que nous allons montrer

  • Acheter plus que nécessaire, pourquoi ?
  • Jeter du pain non consommé - > au moins le donner aux canards
  • Dates de péremption (date après laquelle un produit ne doit plus être utilisé ) . est un élément notoirement commercial.
    Si vous ouvrez un emballage dont la date de péremption est dépassée avant de le jeter , observez !
    Bien sûr si le produit ne sent pas bon, de couleur douteuse, gonflé alors oui il faut jeter mais surtout pas systématiquement où parce que vous êtes un jour avant la date limite.
    Il est effarant d’entendre que le réfrigérateur soit rempli toutes les semaines, et ce qui reste, et qui n’a pas été consommé, est jeté.

Gaspillage alimentaire-un point de vue Biblique
Pas de gaspillage et un premier exemple :
La manne dans le désert : Exode 16.1-5

16 1 Toute la communauté des Israélites partit d’Elim ; ils arrivèrent au désert de Sîn, qui est entre Elim et le Sinaï, le quinzième jour du deuxième mois à compter de leur sortie d’Egypte.
2 Alors toute la communauté des Israélites se mit à maugréer, dans le désert, contre Moïse et Aaron.
3 Les Israélites leur dirent : Ah ! si nous étions morts de la main du SEIGNEUR en Egypte, quand nous étions assis près des marmites de viande, quand nous mangions du pain à satiété ! C’est pour faire mourir de faim toute cette assemblée que vous nous avez fait sortir dans ce désert !
4 Le SEIGNEUR dit à Moïse : Je vais faire pleuvoir pour vous du pain depuis le ciel. Le peuple sortira pour en recueillir chaque jour la quantité nécessaire ; ainsi je le mettrai à l’épreuve pour voir s’il suit ou non ma loi.
5 Le sixième jour, lorsqu’ils prépareront ce qu’ils auront apporté, il y en aura deux fois plus que ce qu’ils recueillent jour après jour.

Ex 16, 1-5 (Nouvelle Bible Segond)

Il fallait n’en ramasser que la quantité utile pour chacun et ne rien laisser !
Croyez-vous que les gens ont écouté : Non bien sûr
V16-21, la manne devint infect et avec des vers dedans.
Note : 1 Omer = ½ Epha = 3,5l

16 16 Voici ce que le SEIGNEUR a ordonné : que chacun en recueille ce dont il a besoin, un omer par tête, selon le nombre de personnes à nourrir ; chacun en prendra pour ceux qui sont dans sa tente.
17 Les Israélites firent ainsi ; ils en recueillirent les uns plus, les autres moins.
18 On mesurait ensuite avec l’omer ; celui qui en avait plus n’avait rien de trop, celui qui en avait moins n’en manquait pas. Chacun recueillait ce dont il avait besoin.
19 Moïse leur dit : Que personne n’en laisse jusqu’au matin.
20 Mais ils n’écoutèrent pas Moïse : il y eut des gens qui en laissèrent jusqu’au matin ; il s’y mit des vers, et cela devint une puanteur. Moïse s’irrita contre ces gens.
21 Tous les matins, chacun recueillait ce dont il avait besoin ; et quand le soleil commençait à chauffer, cela fondait.

Ex 16, 16-21 (Nouvelle Bible Segond)

Jésus et les 5 pains / 2 poissons. Evangile selon Jean 6.1-13 v12 et 13

6 1 Après cela, Jésus s’en alla sur l’autre rive de la mer de Galilée, la mer de Tibériade.
2 Une grande foule le suivait, parce qu’elle voyait les signes qu’il produisait sur les malades.
3 Jésus monta sur la montagne ; là, il s’assit avec ses disciples.
4 Or la Pâque, la fête des Juifs, était proche.
5 Jésus leva les yeux et vit qu’une grande foule venait à lui ; il dit à Philippe : Où achèterons-nous des pains pour que ces gens aient à manger ?
6 Il disait cela pour le mettre à l’épreuve, car il savait, lui, ce qu’il allait faire.
7 Philippe lui répondit : Deux cents deniers de pains ne suffiraient pas pour que chacun en reçoive un peu.
8 Un de ses disciples, André, frère de Simon Pierre, lui dit :
9 Il y a ici un jeune garçon qui a cinq pains d’orge et deux poissons ; mais qu’est-ce que cela pour tant de gens ?
10 Jésus dit : Faites installer ces gens. — Il y avait beaucoup d’herbe en ce lieu. — Ils s’installèrent donc, au nombre d’environ cinq mille hommes.
11 Jésus prit les pains, rendit grâce et les distribua à ceux qui étaient là ; il fit de même pour les poissons, autant qu’ils en voulurent.
12 Lorsqu’ils furent rassasiés, il dit à ses disciples : Ramassez les morceaux qui restent, pour que rien ne se perde.
13 Ils les ramassèrent donc ; ils remplirent douze paniers avec les morceaux des cinq pains d’orge qui restaient à ceux qui avaient mangé.

Jn 6, 1-13 (Nouvelle Bible Segond)

  1. Ramasser les restes,
  2. Manger de tout ce qui peut se manger.
  3. Rendre grâce avant de manger, d’une façon ou d’une autre. (car vous ignorez aujourd’hui ce que vous saurez demain)

Gaspillage spirituel
Les talents Matt 25.14-30

25 14 Il en sera comme d’un homme qui, sur le point de partir en voyage, appela ses esclaves et leur confia ses biens.
15 Il donna cinq talents à l’un, deux à l’autre, et un au troisième, à chacun selon ses capacités, et il partit en voyage. Aussitôt
16 celui qui avait reçu les cinq talents s’en alla les faire valoir et en gagna cinq autres.
17 De même, celui qui avait reçu les deux talents en gagna deux autres.
18 Celui qui n’en avait reçu qu’un alla faire un trou dans la terre et cacha l’argent de son maître.
19 Longtemps après, le maître de ces esclaves arrive et leur fait rendre compte.
20 Celui qui avait reçu les cinq talents vint apporter cinq autres talents et dit : Maître, tu m’avais confié cinq talents ; en voici cinq autres que j’ai gagnés.
21 Son maître lui dit : C’est bien ! Tu es un bon esclave, digne de confiance ! Tu as été digne de confiance pour une petite affaire, je te confierai de grandes responsabilités ; entre dans la joie de ton maître.
22 Celui qui avait reçu les deux talents vint aussi et dit : Maître, tu m’avais confié deux talents, en voici deux autres que j’ai gagnés.
23 Son maître lui dit : C’est bien ! Tu es un bon esclave, digne de confiance ! Tu as été digne de confiance pour une petite affaire, je te confierai de grandes responsabilités ; entre dans la joie de ton maître.
24 Celui qui n’avait reçu qu’un talent vint ensuite et dit : Maître, je savais que tu es un homme dur : tu moissonnes où tu n’as pas semé, et tu récoltes où tu n’as pas répandu ;
25 j’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre : le voici ; prends ce qui est à toi.
26 Son maître lui répondit : Esclave mauvais et paresseux, tu savais que je moissonne où je n’ai pas semé et que je récolte où je n’ai pas répandu ?
27 Alors tu aurais dû placer mon argent chez les banquiers, et à mon arrivée j’aurais récupéré ce qui est à moi avec un intérêt.
28 Enlevez-lui donc le talent, et donnez-le à celui qui a les dix talents.
29 — Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on enlèvera même ce qu’il a. —
30 Et l’esclave inutile, chassez-le dans les ténèbres du dehors ; c’est là qu’il y aura des pleurs et des grincements de dents.

Mt 25, 14-30 (Nouvelle Bible Segond)

Un talent représente symboliquement des capacités que Dieu te donne, comme un investissement qui est à ta disposition.
Celui qui n’utilise pas son talent est condamné, et vous noterez que chacun a au moins 1 talent (un autre 2, encore un autre 5, est-ce juste ? la question n’est pas là : chacun a des capacités différentes au service de Jésus)

Dans Luc19.16-23 , Luc parle de mines .
Suivant les époques, la valeur de la mine est différente en fonction de ce qui est extrait. Aujourd’hui mine d’or, hier mine d’argent voir de cuivre , charbon…
La mine est un symbole d’activité, de difficulté mais combien indispensable

Conclusion
Nous devons considérer ce que nous faisons.
Gaspillage de notre temps (celui que nous avons, le temps présent).
Gaspillage de notre argent.
Gaspillage de notre santé.